Traitement en cours...

Francais   Italiano   English   Deutsch


Le réseau d'observation de la pollution atmosphérique à Genève (ROPAG) surveille la qualité de l'air du canton de Genève depuis 1973, date de la mise en service de la 1ère station fixe. Le réseau compte à ce jour 4 stations fixes, 1 station mobile, un réseau de 73 points de mesure du NO2 par capteurs passifs ainsi qu'un réseau de 3 points de mesure des retombées de poussières par la méthode Bergerhoff.

Le Service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants (SABRA) a pour mission de s’assurer que les valeurs limites d’émissions et d’immissions fixées dans l’Ordonnance fédérale sur la Protection de l'air (OPair) sont respectées sur le territoire du canton de Genève.
La partie "surveillance de la qualité de l'air" est déléguée au réseau d'observation de la pollution atmosphérique à Genève (ROPAG).






Missions du ROPAG
- Analyser et surveiller la qualité de l’air
- Informer la population et les autorités de l’état et de l’évolution des immissions
- Evaluer l'effet des mesures d'assainissement de la qualité de l'air mises en place dans le cadre des plans de mesures OPair
- Déterminer si les seuils d'information / d'intervention fixés dans le cadre des plans d'intervention sont dépassés :
# Déclencher la procédure d'information
# Déclencher la procédure de prise de mesures d'urgence

 

Les moyens de mesures
La qualité de l'air du canton de Genève fait l'objet d'une surveillance permanente au moyen de 4 stations fixes et d'une station mobile. De plus, un réseau de capteurs passifs de 73 emplacements permet de construire des cartes annuelles d'immission au NO2 et un réseau "Bergerhoff" de 3 emplacements permet de mesurer les retombées de poussières.





Tracez votre itinéraire !
Entrez votre adresse de départ :


© Copyright 2007 - 2018    -    Un bug ? Une idée ? Contactez le Webmaster

Page créée en 0.013898134231567 secondes.