Traitement en cours...

Francais   Italiano   English   Deutsch

Actualités

Journée nationale de la qualité de l’air : les rendez-vous à ne pas manquer lunedì 14 settembre 2020

jnqa2020_teaser.png

Chaque année, le ministère de la Transition écologique et solidaire organise la Journée nationale de la qualité de l’air. Ce rendez-vous de mobilisation individuelle et collective a pour objectif de sensibiliser les citoyens à l’importance de la qualité de l’air que nous respirons, tout en valorisant les bonnes pratiques qui améliorent sa qualité. 

Collectivités, associations, entreprises, écoles et citoyens sont invités à organiser et à participer à des événements qui donnent à voir les bonnes pratiques pour lutter contre la pollution de l’air. Exposition virtuelle, webinaire, concours, conférence, portes ouvertes, exposition… découvrez tous les événements organisés en Auvergne-Rhône-Alpes  pour apprendre et comprendre l’importance de respirer un air de bonne qualité ! 

img_carte_jnqa2020.png

17 événements organisés sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes

Le programme d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes pour la Journée Nationale de la Qualité de l’Air 

A l’occasion de la Journée nationale de la qualité de l’air, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes – l’observatoire régional de surveillance et d’information sur la qualité de l’air –et ses partenaires – réalisent ou participent à différents évènements.  

Lancement du service régional de prêt gratuit de microcapteurs : la captothèque 

Atmo Auvergne-Rhône-Alpe en partenariat avec la région, les métropoles de Grenoble, Lyon et Clermont-Ferrand et des mécènes privés, lancent le premier service de prêt gratuit de micro-capteurs de mesure de la qualité de l’air : la Captothèque. 
 
Ainsi, une conférence de presse régionale le 16 septembre sera suivie de 3 ateliers presse Captothèque pour lancer le service sur la métropole lyonnaise (le 16 septembre ) sur la métropole Grenobloise (le 17 septembre ) et sur la métropole clermontoise (le 18 septembre). 

75 micro-capteurs sélectionnés, intercomparés et validés par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes seront mis à la disposition des citoyens pour mesurer librement la qualité de l’air de nos territoires partenaires. Les inscriptions seront ouvertes à partir du 21 septembre, et 10 sessions de prêt seront proposées jusqu'en juin 2021.  

En savoir + : Le site de la captothèque  

Retrouvez-vous sur facebook et Twitter

Suivez le Hashtag #Journéeair et devenez incollable sur la qualité de l’air  : Pendant une semaine à partir du 16 septembre, nous allons répondre aux questions que vous nous posez le plus souvent. Nous vous présenterons également des outils ou des initiatives locales mises en place en faveur de la qualite de l'air.  

Exposition l’air à la loupe en prêt pour nos partenaires  

L’exposition "L'air à la loupe" a été prêté pour des temps de sensibilisation par Saint Etienne Métropole, Riom Limagne et Volcans, la ville de Meylan (38), la ville de Feyzin (69), le Grand Lyon, à SANOFI GENZYME et Michelin qui participent à la Journée nationale de la qualité de l’air, à la journée de la mobilité ou à la semaine du développement durable.  

Retrouvez un stand d’Atmo pour « Libre comme l’air » à Clermont-Ferrand Dimanche 20 septembre  

A l’occasion de la journée sans ma voiture dans le centre-ville clermontois, Clermont Auvergne-Métropole vous invite à découvrir la ville dans un environnement apaisé. Le centre-ville est uniquement ouvert aux mobilités douces et aux transports en commun et fermé à la circulation des voitures et cycles motorisés.  De nombreuses animations de structures sensibles aux thématiques de la mobilité durable et de la transition écologique sont proposées.   

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes participe à l’événement et sera présent au jardin Lecoq entre 10h et 17h pour une visite d’une station de mesure, une présentation du nouveau service cartothèque et une démonstration  de mesure avec un  micro capteur. 

Le programme de l’évènement 
Le site de Clermont Auvergne métropole

Supports de communication à votre service 

Brochure pédagogique sur la qualité de l'air du Ministère de la transition écologique et solidaire  

Un kit de communication complet est mis à disposition afin de promouvoir cette journée d’action et de sensibilisation pour l’air :  

La video « mieux respirer c’est ca l’idée »

 

 

Participez au e-colloque du projet CLIMAERA le 24 septembre 2020 venerdì 11 settembre 2020

Présentation Climaera  - @Fotolia_94576008 (Grecaud Paul)

Quel lien entre le réchauffement climatique et la pollution ?
Quels leviers d’action activer pour agir efficacement sur la qualité de l’air et le climat et pour quel coût ?

Les partenaires de CLIMAERA(le lien est externe), projet européen pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique, présenteront les résultats finaux des travaux menés sur la période 2017-2020 lors d’une journée de colloque en ligne.

Ce colloque réunira 150 professionnels spécialistes des thématiques de la qualité de l’air et du climat œuvrant dans les régions partenaires du projet. Il sera animé par une modératrice.

INSCRIVEZ-VOUS(le lien est externe) à la conférence en ligne du 24 septembre 2020 !

Programme prévisionnel

9.00 ► 12.00

  • Table ronde 1
    Changement climatique & qualité de l’air, le contexte, le projet CLIMAERA
  • Table ronde 2
    L’engagement citoyen au cœur des luttes pour la préservation du climat et de la qualité de l’air

14.00 ► 17.00

  • Table ronde 3
    Santé
  • Table ronde 4
    Chiffrage économique et mise en œuvre des actions

CLIMAERA, c'est quoi ?

Le projet Climaera s’intègre dans le programme de coopération franco-italien Alcotra, sous l’égide de l’union européenne sur une période de trois ans (2017-2020). Ce projet à plusieurs objectifs :

  • évaluer la qualité de l’air entre plusieurs régions françaises (Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes) et italiennes (Ligurie, Piémont et vallée d’Aoste) en tenant compte des changements climatiques,

  • élaborer des préconisations pour diminuer les gaz à effet de serre et polluants, grâce à des scénarii d’émissions à l’horizon 2030 et 2050 et à une hiérarchisation des mesures à prendre en compte. Ces modélisations pourront aider les décideurs politiques de ces territoires à anticiper des actions adaptées (renouvellement des équipements de chauffage et du parc automobile, développement des transports collectifs…),

  • mieux comprendre les freins du grand public face aux changements des comportements et définir les messages et outils les plus adaptés pour y répondre

Consultez la plaquette(le lien est externe) présentant les principaux résultats du projet

Les auverhônalpins préoccupés par la qualité de l’air qu’ils respirent et prêts à agir pour l’améliorer. martedì 25 agosto 2020

enqueteopinion2019-teaser.png

La crise sanitaire et économique que nous traversons depuis mars a profondément accéléré la prise de conscience de l’opinion publique sur les imbrications entre notre santé et la dégradation de notre environnement. Avant le confinement, la pollution de l’air constituait déjà une préoccupation environnementale forte pour les français, que la pandémie actuelle accentue.

Au cours du dernier trimestre 2019, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a effectué avec l'institut BVA une enquête d’opinion auprès des habitants de la Région. Ce sondage, réalisé avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a permis de mettre à jour les perceptions et attentes du grand public en matière de qualité de l’air. En Auvergne-Rhône-Alpes, 8 habitants sur 10 se disent inquiets de la qualité de l’air qu’ils respirent. Une inquiétude qui progresse de 5 points par rapport à la précédente étude réalisée en 2013. Pour autant, 64% des auverhônalpins sont convaincus que leurs actions individuelles peuvent changer la donne. Des résultats qui vont dans le sens d'une aspiration forte des français à la transition écologique récemment exprimée dans les urnes et portée par les propositions de la convention citoyenne sur le climat. Mobilité, chauffage, consommation, pratiques de jardinage...  il est urgent d’inclure pleinement les enjeux de qualité de l’air dans les politiques locales et territoriales pour accompagner ces changements.

Les habitants ont-ils raison de s’inquiéter ? Une perception sur la qualité de leur air ambiguë.  

57 % d’entre eux estiment que la qualité de l’air de leur région est bonne comparativement au reste du pays. Mais ils sont tout aussi nombreux (58 %) à estimer que la qualité de l‘air s’est dégradée au cours des 10 dernières années. 

Cette perception reflète une prise de conscience aigüe de la situation mais aussi un niveau accru d’exigence. La qualité de l’air s’améliore effectivement depuis 10 ans sur les paramètres réglementés, preuve que la combinaison des efforts individuels et des politiques publiques porte ses fruits. Si le territoire régional respecte depuis trois années consécutives les seuils fixés par la réglementation pour les particules inhalables (PM10), 21 000 habitants ont encore été exposés à des valeurs supérieures à la réglementation en dioxyde d’azote (NO2) et 40 % du territoire est en difficulté l’été sur les niveaux d’ozone en 2019 (valeur cible). 

Respecter les seuils réglementaires est une étape importante, les différentes condamnations reçues par la France, de l’Union Européenne en octobre 2019 et en juillet 2020 ou de la part du Conseil d’Etat en 2017 puis juillet 2020 sont là pour nous le rappeler. Mais il ne faut pas oublier la visée à long terme qui est le respect des normes sanitaires de l’OMS notamment pour les particules traversant la barrière respiratoire pour être véhiculées par le sang (PM2,5 notamment) et anticiper les pollutions émergentes (non encore réglementées).

Alors la bataille pour l’air aura été remportée. Une bonne transversalité des actions réalisées dans le cadre de la transition écologique, notamment sur le plan de relance est nécessaire pour agir utilement pour la qualité de l’air. 

Des auverhônalpins prêts à modifier leurs pratiques : quels sont les leviers pour l’action publique au niveau local et territorial ? 

L’heure n’est plus au débat mais à l’action. Le sondage récent, réalisé avant même la crise sanitaire, montre que 64 % des auverhônalpins sont convaincus que leur comportement individuel peut avoir un impact local sur la qualité de l’air. Et plus de 8 habitants sur 10 sont prêts à modifier leurs habitudes et leurs comportements pour améliorer la qualité de l’air. Cette volonté est encore plus marquée chez les jeunes (15-17 ans) et chez les personnes estimant que la qualité de l’air se dégrade.  

Mobilité, chauffage, modes de consommation, pratiques de jardinage, gestion des déchets… les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes agissent déjà pour un air meilleur. Mais le sondage Atmo/BVA révèle qu’une partie de la population n’a pas encore franchi le pas. Ce désir de changement varie selon les pratiques mais aussi l’âge ou les lieux de vie. L’action publique a un rôle majeur à jouer pour donner de l’élan à ce désir de changement et pérenniser l’évolution des comportements. 

Aller plus loin sur le sujet :

 
 
 
A propos du sondage Atmo-BVA 
- Cette enquête régionale a été financée en intégralité par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a été conduite par l’Institut BVA.
- L’enquête a été réalisée par Internet du 20 au 27 novembre 2019 sur un échantillon de 700 personnes âgées de 15 ans et plus, représentatif des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 
- La représentativité de l’échantillon a été assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, CSP de la personne de référence du ménage et de la personne interrogée, département et catégorie d’agglomération. 
- Les évolutions mentionnées font référence à l’enquête menée en 2013, qui couvrait uniquement la région Rhône-Alpes, élargie depuis 2016 à la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Comment est impliqué Atmo Auvergne-Rhône-Alpes lors d'un incident ou accident industriel ? giovedì 13 agosto 2020

Alerte incident_visuel_teaser.jpg

Le cœur de métier d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes est de surveiller la pollution chronique, de la suivre au fil des années, de prévoir son évolution chaque jour, voire de faire de la prospective sur le moyen ou long terme. Cependant tout n’est pas prévisible, des évènements peuvent ponctuellement considérablement affecter la qualité de l’air et il est impératif d’en évaluer l’impact, pour adapter si besoin les prévisions, et contribuer à la protection des populations. 
 

Quels sont ces évènements  ? Ce sont des incidents ou accidents industriels pouvant rejeter des gaz toxiques et/ou odorants ou des particules, mais aussi des incendies de toutes sortes (stockages de bois, bâtiments, pneumatiques… )

 

Afin de pouvoir prendre en compte de tels évènements et d’en évaluer l’impact sur la qualité de l’air, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a adapté son organisation et s’est doté de moyens de prélèvements et mesures dédiés.  

Cette adaptation vise par ailleurs à répondre : 

 

Champs d'actions

Cas pris en compte  

  • Incidents ou accidents industriels ; 

  • Incendies ; 

  • Tout autre évènement pouvant potentiellement impacter la qualité de l’air, y compris naturel. 

A noter : seules sont prises en compte les pollutions atmosphériques chimiques (pas les pollutions biologiques ni radiologiques)  

 

Territoire géographique pris en compte  

  • Région Auvergne-Rhône-Alpes 

  • Autres régions françaises en partenariat avec autres Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) : prêt de matériel, assistance expertise 

Objectifs des interventions 

Expertise en lien avec l’événement : 

  • Recensement des signaux : pollution et nuisances ; 

  • Prélèvements et analyse des matrices « air » et « retombées atmosphériques » ; 

  • Modélisation de la dispersion atmosphérique ; 

  • Exploitation et interprétation des données. 

Communication :  

  • Participation à la cellule de crise préfectorale ; 

  • Participation à la communication préfectorale ; 

  • Communication auprès des populations en cohérence avec les autres acteurs. 

Modalités de mobilisation 

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes peut être saisie par : 

  • Les services de l’Etat : Préfecture, DREAL, ARS ; 

  • Ses adhérents industriels. 

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes peut également s’autosaisir lorsqu’elle le juge pertinent, dans les situations exceptionnelles définies dans le champ d’actions.  

Ressources humaines et organisation 

Afin d’assurer une continuité de service et de pouvoir prendre en charge des évènements imprévisibles, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes s’appuie un dispositif d’astreinte, une équipe chargée de la veille, de l’exploitation des données, et la possibilité de mobiliser des personnes complémentaires en cellule de crise. 

FIR_Ressources humaines et organisation.jpg

 

Moyens matériels et logiciels 

Du matériel est dédié à la prise en charge des incidents/accidents. Le cas échéant, du matériel complémentaire peut être réquisitionné, à la condition que cela n’affecte pas la mission réglementaire de l’AASQA ni ne perturbe trop gravement des études partenariales.

 

Moyens matériels et logiciels FIR.jpg

Infographie créée par freepik.com

 

Retrouvez tout l'hsitorique des alertes incidents : 

https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/alertes/historique

Fin de l'épisode de pollution débuté le 7 août lunedì 10 agosto 2020

Actu_Ozone_teaser.jpg

Du 7 au 10 août, notre région a connu une augmentation significative des taux d'ozone, en lien avec la canicule. Le seuil d'information et de recommandations a été approché plusieurs fois notamment dans le couloir rhodanien et des mesures restrictives d'activité ont été prises par les autorités préfectorales. Il n'y a désormais plus de risque de dépasser ce seuil, la vigilance est donc levée. La qualité de l'air pourrait toutefois encore être médiocre dans certaines zones de la région aujourd'hui, avec une amélioration plus nette par la suite.

Episode de pollution actuel 

Mercredi 5 août : la qualité de l’air a été moyenne sur toute la moitié ouest de la région, et bonne sur la moitié est.

Jeudi 06 août :  la qualité de l'air était globalement moyenne, médiocre sur le sud du bassin lyonnais et la vallée du Rhône.

Vendredi 7 août : la qualité de l'air était moyenne à médiocre, le seuil d'information (180 µg/m3 pour l'ozone) a été approché sur plusieurs secteurs, notamment le bassin lyonnais nord-isère, mais pas dépassé.

Samedi 08 août : encore une qualité de l'air médiocre sur une partie du territoire régional, le seuil d'information pour l'ozone a été à nouveau approché dans les bassins lyonnais/nord Isère et stéphanois.

Dimanche 09 août : la journée sera la plus chaude de l'épisode caniculaire. Le risque de dépassement devrait perdurer sur le bassin lyonnais/nord Isère, le bassin stéphanois, la zone des coteaux et la vallée du Rhône.

Lundi 10 août : les températures ont amorcé une très légère baisse et la nébulosité était importante, en particulier sur la moitié ouest de la région. Des orages ont par ailleurs éclaté, et le vent s'est renforcé dans le couloir rhodanien notamment, favorisant la dilution des polluants. Les taux d'ozone étaient toutefois encore élevés (170 µg/m3 valeur maximale mesurée dans la région) jusqu'à 15h, avant une baisse généralisée.

Mardi 11 août et mercredi 12 août: une qualité de l'air moyenne à médiocre est attendue, sans dépassement du seuil d'information pour l'ozone (fin de la vigilance).

Jeudi 13 août : amélioration plus nette et probablement assez durable.

Pour recevoir le bulletin quotidien d'information sur la qualité de l'air par mail, abonnez-vous

 ​=> L'évolution de l'épisode au fil des jours 

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                                                                 La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Les actions pouvant être mises en place lors d'un épisode de pollution

Crit'air et véhicules

Pour connaitre les actions préfectorales pouvant être mises en place lors d'un épisode de pollution, et consulter les arrêtés préfectoraux, rendez-vous sur le site de la DREAL => le dispositif de gestion des épisodes de pollution de l'air en Auvergne-Rhône-Alpes(le lien est externe)

 

 

 

Comment se protéger lors d'un épisode de pollution

enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

 

Comment réduire nos émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, 
  • Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés, 
  • J’évite toute conduite sportive. 

 

Je reste informé(e)

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution : 

 

 

Episode de pollution : une amélioration progressive de la qualité de l'air se dessine lunedì 10 agosto 2020

ozone_teaser.jpg

Un changement de temps s'amorce, il sera favorable à la qualité de l'air. Les concentrations d'ozone resteront élevées de lundi à mercredi mais devraient diminuer progressivement et ne plus franchir le seuil d'information. La vigilance pollution est par conséquent levée sur la plupart des zones, à l'exception de celle des Coteaux du Lyonnais. Une amélioration plus nette est attendue jeudi. 

Quelles sont les évolutions attendues et quelles zones sont concernées  Comment apparaît l'ozone ? Que faire pour s'en protéger ? Comment rester mobilisé pour diminuer nos émissions de polluants ? On fait le point sur l'évolution de cet épisode.

Episode de pollution actuel 

Mercredi 5 août : la qualité de l’air a été moyenne sur toute la moitié ouest de la région, et bonne sur la moitié est.

Jeudi 06 août :  la qualité de l'air était globalement moyenne, médiocre sur le sud du bassin lyonnais et la vallée du Rhône.

Vendredi 7 août : la qualité de l'air était moyenne à médiocre, le seuil d'information (180 µg/m3 pour l'ozone) a été approché sur plusieurs secteurs, notamment le bassin lyonnais nord-isère, mais pas dépassé.

Samedi 08 août : encore une qualité de l'air médiocre sur une partie du territoire régional, le seuil d'information pour l'ozone a été à nouveau approché dans les bassins lyonnais/nord Isère et stéphanois.

Dimanche 09 août : la journée était probablement la plus chaude de l'épisode caniculaire. Le seuil d'information pour l'ozone a été à nouveau approché dans le bassin lyonnais/nord Isère. Une légère baisse des concentrations a toutefois été observée dans plusieurs zones, notamment dans la bassin stéphanois, probablement en lien avec quelques précipitations sur les monts du Forez.

Lundi 10 août : les températures devraient amorcer une très légère baisse et la nébulosité sera plus importante, en particulier sur la moitié ouest de la région. Quelques orages sont par ailleurs possibles, et le vent va se renforcer dans le couloir rhodanien notamment, favorisant la dilution, des polluants. Les taux d'ozone devraient donc diminuer dans plusieurs zones de la région. Le risque de franchir le seuil d'information est faible, mais il existe encore dansla zone des Coteaux du Lyonnais, sous influence possible de la zone du bassin lyonnais nord-Isère à l'occasion d'un changement de direction du vent . La vigilance jaune est donc maintenue sur la zone des Coteaux uniquement. .

Mardi 11 août : situation problement assez équivalente à celle de lundi, avec une qualité de l'air moyenne à médiocre, mais sans dépassement du seuil d'information pour l'ozone. Amélioration plus nette attendue surtout à partir de jeudi 13 août.

Prochain bulletin demain à 13h30. Pour reçevoir le bulletin par mail abonnez-vous

 ​=> Suivez l'évolution de l'épisode au fil des jours 

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                                                                 La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Les actions mises en place

Crit'air et véhicules

Pour connaitre les actions préfectorales pouvant être mises en place lors d'un épisode de pollution, et consulter les arrêtés préfectoraux, rendez-vous sur le site de la DREAL => le dispositif de gestion des épisodes de pollution de l'air en Auvergne-Rhône-Alpes

 

 

 

Je me protège

enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

J'agis pour réduire mes émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, 
  • Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés, 
  • J’évite toute conduite sportive. 

Je reste informé(e)

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution : 

 

 

Episode de pollution : la vigilance reste de mise giovedì 6 agosto 2020

ozone_teaser_3.jpg

La situation évolue peu, les concentrations d'ozone restent élevées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, mais également dans d'autres régions (Hauts de France, Normandie, Ile-de-France, Sud,...).  Le seuil d’information a été approché hier, il pourrait être dépassé aujourd’hui et demain sur certains territoires. Une tendance plus favorable se dessine toutefois pour le milieu de semaine prochaine, avec une météorologie plus perturbée. D'ici là, il est important de suivre les consignes sanitaires et de respecter les mesures préfectorales visant à limiter les émissions de polluants et ainsi éviter une dégradation de la qualité de l'air. 

Quelles sont les évolutions attendues et Quelles zones sont concernées  Comment apparaît l'ozone ? Que faire pour s'en protéger ? Comment rester mobilisé pour diminuer nos émissions de polluants ? On fait le point sur l'évolution de cet épisode.

Episode de pollution actuel 

Mercredi 5 août : la qualité de l’air a été moyenne sur toute la moitié ouest de la région, et bonne sur la moitié est.

Jeudi 06 août :  la qualité de l'air était globalement moyenne, médiocre sur le sud du bassin lyonnais et la vallée du Rhône.

Vendredi 7 août : la qualité de l'air était moyenne à médiocre, le seuil d'information (180 µg/m3 pour l'ozone) a été approché sur plusieurs secteurs, notamment le bassin lyonnais nord-isère, mais pas dépassé.

Samedi 08 août : encore une qualité de l'air médiocre sur une partie du territoire régional, le seuil d'information pour l'ozone a été à nouveau approché dans les bassins lyonnais/nord Isère et stéphanois.

Dimanche 09 août : la journée sera la plus chaude de l'épisode caniculaire. Le risque de dépassement devrait perdurer sur le bassin lyonnais/nord Isère, le bassin stéphanois, la zone des coteaux et la vallée du Rhône.

Lundi 10 août : les températures devraient amorcer une très légère baisse et la nébulosité sera plus importante, en particulier sur la moitié ouest de la région. Sur le sillon alpin, la perturbation pourrait arriver plus tard dans la semaine, un risque de dépassement persiste donc dans le bassin grenoblois.

La vigilance jaune est maintenue sur la zone des coteaux, le bassin grenoblois et la vallée du Rhône. Le bassin stéphanois et le bassin lyonnais/nord Isère demeurent en vigilance orange.

Prochain bulletin demain à 13h30. Pour reçevoir le bulletin par mail abonnez-vous

 ​=> Suivez l'évolution de l'épiosde au fil des jours 

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                                                                 La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Les actions mises en place

Crit'air et véhicules

Pour connaitre le détail des actions, notamment les périmètres de restriction de circulation, rendez-vous sur :

- le site  de la préfecture du Rhône. Des questions? Contactez la cellule d'information : 0800970169

- le site de la préfecture de l'Isère

- le site de la préfecture de la Loire

- le site de la préfecture de l'Ardèche

- le site de la préfecture de la Drôme

 

Je me protège

enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

J'agis pour réduire mes émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, 
  • Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés, 
  • J’évite toute conduite sportive. 

Je reste informé(e)

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution : 

 

 

Episode de pollution : l'ozone gagne du terrain giovedì 6 agosto 2020

ozone-teaser_4.jpg

Par un effet d’accumulation, des concentrations élevées d’ozone sont constatées sur l’ensemble de la région. Le couloir rhodanien, ses coteaux et les zones les plus proches sont les plus touchées, mais l’Auvergne et le sillon alpin ne sont pas épargnés. Le seuil d’information a été approché hier, il pourrait être dépassé aujourd’hui et demain sur certains territoires. Les pics d’ozone ont lieu l’après-midi, comme les pics de chaleur : éviter les efforts physiques voire les sorties de 13h à 20h protège donc à la fois des effets de la canicule et de la pollution.

Quelles sont les évolutions attendues et Quelles zones sont concernées  Comment apparaît l'ozone ? Que faire pour s'en protéger ? Comment rester mobilisé pour diminuer nos émissions de polluants ? On fait le point sur l'évolution de cet épisode.

Episode de pollution actuel 

Mercredi 5 août : la qualité de l’air a été moyenne sur toute la moitié ouest de la région, et bonne sur la moitié est.

Jeudi 06 août :  la qualité de l'air était globalement moyenne, médiocre sur le sud du bassin lyonnais et la vallée du Rhône.

Vendredi 7 août : la qualité de l'air était moyenne à médiocre, le seuil d'information (180 µg/m3 pour l'ozone) a été approché sur plusieurs secteurs, notamment le bassin lyonnais nord-isère, mais pas dépassé.

Samedi 08 août : les températures continuent de monter. De plus, le vent va basculer en milieu de journée. Ces conditions vont entraîner un risque de dépassement du seuil d'information et de recommandations pour l'ozone sur le bassin lyonnais/nord Isère et le bassin stéphanois.

Dimanche 09 août : la journée pourrait être la plus chaude de l'épisode caniculaire. Le risque de dépassement devrait perdurer sur le bassin lyonnais/nord Isère et le bassin stéphanois. Il pourrait aussi concerner la vallée du Rhône, le bassin grenoblois et la zone des côteaux.

La vigilance jaune est activée sur la zone des coteaux, le bassin grenoblois et la vallée du Rhône. Le bassin stéphanois et le bassin lyonnais/nord Isère sont en vigilance orange. Même s'il n'est pas prévu de dépassement de seuil, les autres zones de la région ne sont pas épargnées, la hausse des concentrations est généralisée.

Lundi 10 août : les températures pourraient très légèrement diminuer. Néanmoins, un risque de dépassement sera encore présent sur plusieurs secteurs de la région.

Prochain bulletin demain à 13h30, pour reçevoir le bulletin par mail abonnez-vous

 ​=> Suivez l'évolution de l'épiosde au fil des jours 

 

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                                                                 La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Les actions mises en place

Crit'air et véhicules

Pour connaitre le détail des actions, notamment les périmètres de restriction de circulation, rendez-vous sur :

- le site  de la préfecture du Rhône. Des questions? Contactez la cellule d'information : 0800970169

- le site de la préfecture de l'Isère

- le site de la préfecture de la Loire

- le site de la préfecture de l'Ardèche

- le site de la préfecture de la Drôme

 

Je me protège

 
enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

J'agis pour réduire mes émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, 
  • Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés, 
  • J’évite toute conduite sportive. 

Je reste informé(e)

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution : 

 

 

Episode de pollution : l'ozone s'installe giovedì 6 agosto 2020

ozone_teaser.jpg

Les concentrations d'ozone sont en progression régulière depuis jeudi. Ce vendredi 7 août, des dépassements ponctuels du seuil d'information pourraient être constatés, notamment dans le bassin lyonnais et le nord du département de l'Isère. L'épisode de pollution pourrait s'étendre durant le week-end et d'autres zones subir un dépassement de ce seuil. Il est important de suivre les recommandations sanitaires et de respecter les consignes préfectorales.

Quelles sont les évolutions attendues et Quelles zones sont concernées  Comment apparaît l'ozone ? Que faire pour s'en protéger ? Comment rester mobilisé pour diminuer nos émissions de polluants ? On fait le point sur l'évolution de cet épisode.

Episode de pollution actuel 

Mercredi 5 août : la qualité de l’air a été moyenne sur toute la moitié ouest de la région, et bonne sur la moitié est.

Jeudi 06 août :  la qualité de l'air était globalement moyenne, médiocre sur le sud du bassin lyonnais et la vallée du Rhône.

Vendredi 7 août : la canicule s'installe et le vent devrait progressivement perdre en intensité avant une bascule en flux de sud. Ces conditions seront propices à une hausse importante des concentrations d'ozone qui pourraient dépasser le seuil d'information sur le bassin lyonnais. Par ailleurs, la qualité de l'air sera moyenne à médiocre.

Samedi 8 et dimanche 9 août : la canicule persistant, la qualité de l'air pourrait encore se dégrader et être mauvaise sur les bassins lyonnais et stéphanois, médiocre sur le reste de la région.

Prochain bulletin demain à 13h30. Pour reçevoir le bulletin par mail abonnez-vous

 > Suivez l'évolution de l'épiosde au fil des jours

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                                                                 La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Les actions mises en place

Crit'air et véhicules

RHONE :  le préfet du Rhône a activé le niveau 1 d'alerte pollution à l'ozone avec notamment la limitation de vitesse et l'instauration d'une circulation différenciée ; seuls les véhicules affichant un certificat qualité de l'air 0, 1, 2 ou 3 sont autorisés à circuler à l'intérieur d'un périmètre du centre de l'agglomération lyonnaise (voir le périmètre sur le site de la préfecture du Rhône), à compter de samedi 08/08 5h.

ISERE : le préfet de l'Isère a activé le niveau 1 d'alerte pollution à l'ozone avec notamment la limitation de vitesse et l'instauration d'une circulation différenciée ;  seuls les véhicules affichant un certificat qualité de l'air 0, 1, 2 ou 3 sont autorisés à circuler dans les communes de Bourgoin-Jallieu, Chasse-sur-Rhône, L’Isle-d’Abeau, Pont-Evêque, Saint-Quentin-Fallavier, Vaulx-Milieu, La Verpillère, Vienne, Villefontaine et Seyssuel, à compter de samedi 08/08 5h. Cette restriction ne s’applique pas aux axes routiers suivants pour lesquels seule l’obligation de disposer un certificat qualité de l’air est nécessaire : A7, A7 Nord, A43, A48, A49 et RN7.

Pour ces deux départements, des actions contraignantes sont par ailleurs imposés à tous les secteurs d'activités, notamment le secteur industriel (actions générales et au cas par cas selon l'activité de l'établissement industriel).

LOIRE : le préfet de la Loire a activé le dispositif d'information ; pas d'actions contraignantes mais des recommandations à suivre

Pour connaitre le détail des actions, notamment les périmètres de restriction de circulation, rendez-vous sur :

- le site  de la préfecture du Rhône. Des questions? Contactez la cellule d'information : 0800970169

- le site de la préfecture de l'Isère

- le site de la préfecture de la Loire

 

Je me protège

 
enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

J'agis pour réduire mes émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, 
  • Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés, 
  • J’évite toute conduite sportive. 

Je reste informé(e)

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution : 

 

 

Le 1er épisode 2020 de pollution à l'ozone sur la région Auvergne-Rhône-Alpes est terminé sabato 1 agosto 2020

ozone-teaser.jpg

Après 4 jours de niveaux localement très élevés d'ozone sur la région et d'activation de niveaux de vigilance en certains territoires, la situation globale s'apaise et cela grâce à une météo moins favorable à la production d'ozone. 

Quelles ont été les évolutions et quelles zones ont été concernées  Comment apparaît l'ozone ? Que faire pour s'en protéger ? Comment rester mobilisé pour diminuer nos émissions de polluants ? On fait le point sur l'évolution de cet épisode.

Episode de pollution  

Mercredi 29 juillet et  jeudi 30 juillet:
Si mercredi les concentrations d'ozone ont été limitées grâce au vent, ce jeudi le vent a perdu en intensité et a progressivement basculé en flux de sud. Associé aux très fortes températures attendues sur la région, une hausse des concentrations d'ozone a été observé (notament sur le bassin lyonnais et la vallée du Rhône) sans toutefois franchir le seuil d'information et de recommandations.  

Vendredi 31 juillet malgré des conditions météorologiques très favorables à la formation et à l'accumulation de l'ozone, le seuil d'information a été approché sans toutefois être franchi sur les bassins d'air en vigilance. Un vent de sud plus marqué que prévu à notamment contribué à la dispersion des polluants dans l'atmosphère. Seul le bassin Lémanique a subi un dépassement ponctuel du seuil réglementaire d'information durant une heure.

Samedi 1er août, les taux d'ozone ont fortement progressé jusqu'à l'arrivée du vent en début d'après-midi, puis des orages. Le seuil réglementaire d'information n'a été franchi sur aucun bassin d'air malgré des concentrations élevées sur le bassin lyonnais nord Isère et la vallée du Rhône notamment. 

Dimanche 2 août, les conditions météorologiques sont sensiblement différentes puisque la perturbation orageuse a considérablement rafraichi l'atmosphère et brassé les masses d'air. Les concentrations d'ozone ont nettement diminué et la qualité de l'air devrait rester majoritairement bonne aujourd'hui dans la Région.

Lundi 3 et mardi 4 août, un vent marqué associé à un ciel parfois pluvieux devrait conduire au maintien d’une bonne qualité de l’air en Auvergne-Rhône-Alpes.
 

 

 

Qu’est-ce que la pollution à l’ozone ?  
 

la_pollution_a_lozone_expliquee_par_atmo_grand_est_-_youtube_-_google_chrome.jpg

                                                                            La pollution à l'ozone expliquée en 1mn par ATMO Grand Est

Pour en savoir plus sur les épisodes dû à l’ozone
 

Crit'air et véhicules

Les actions mises en place 

ISERE : le préfet de l'Isère lève le dispositif lié au niveau d'information et de recommandation sur le département à compter de ce dimanche 02/08 minuit.

Pour connaitre les mesures en détails  rendez-vous sur le site de la préfecture de l'Isère.

 

Je me protège

 
enjeu_sanitaire_societal.png

 

Voici les gestes à adopter en cas d’épisode de pollution : Episode de pollution à l'ozone : les gestes à adopter

Pour en savoir plus sur les effets de l’ozone sur la santé et l’environnement rendez-vous notre page : « Pollution à l’ozone »  

 

J'agis pour réduire mes émissions de polluants

transports.png

La lutte contre la pollution par l'ozone représente un enjeu majeur dans le domaine de la qualité de l'air, compte tenu de l'impact de cette pollution sur la santé humaine et sur l'environnement. L’équilibre entre les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils détermine les teneurs d’ozone dans l’air. Seules des actions combinées de réduction des émissions de précurseurs peuvent donc permettre de diminuer les niveaux d’ozone dans l’atmosphère.  

 

A court terme : 

  • Je n’utilise pas de produits chimiques comme les solvants ou les peintures, 
  • Je privilégie les transports en commun, le covoiturage et/ou les transports doux, 
  • Je respecte les limitations de vitesse, 
  • ​Je reporte tout déplacement inutile nécessitant l’usage d’un véhicule, Je coupe le moteur lors d’arrêts prolongés
  • ​J’évite toute conduite sportive

Je reste informé(e).
 

application_air.png

Pour être informé tout au long de l'année, et recevoir des alertes en cas d'épisode de pollution : 

 

 

 


© Copyright 2007 - 2020    -    Un bug ? Une idée ? Contactez le Webmaster

Page créée en 0.005748987197876 secondes.